Menu

Toutes nos fiches

23
Lun, Oct

Typographie
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

En matière d’embauche, le traitement différencié des personnes en fonction de leur origine touche non seulement des non nationaux, mais aussi et surtout des Belges d’origine étrangère nés, socialisés et scolarisés dans notre pays. Si pendant des années cette situation a été ignorée sous le prétexte que les personnes issues de l’immigration ne présentaient pas toutes les garanties de qualifications et de compétences, la réalité s’est imposée par la mise en évidence de processus pernicieux traversant le marché du travail. C’est en 1997 que pour la première fois une étude universitaire permit d’approcher ce phénomène de manière objective et scientifiquetip.

À titre d’exemple, il ressort d’une étude menée par le VDAB à partir de sa propre banque de données KISS que trois quart des cv des personnes d’origine étrangère ne sont pas visités par les employeurs, contrairement aux cv des autres demandeurs d’emploi.

En 2000, une Directive européenne qui interdit la discrimination sur base de la conviction religieuse ou philosophique, du handicap, de l’âge et de l’orientation sexuelle a été adoptée par le Parlement européentip.

Cette directive a pour objectif de garantir un traitement égal dans le cadre de l’emploi, des conditions de travail et de la formation professionnelle.

Cette directive a été transposée dans la législation belge par la loi du 10 mai 2007 tendant à lutter contre certaines formes de discriminations.

La loi du 10 mai 2007tip interdit la discrimination fondée sur l’âge, l’orientation sexuelle, l’état civil, la naissance, la fortune, la conviction religieuse ou philosophique, la conviction politique, la langue, l’état de santé actuel ou futur, un handicap, une caractéristique physique ou génétique ou l’origine sociale.

L’emploi étant, pour grande partie, une compétence régionale, ce secteur bénéficie de politiques régionales visant la lutte contre les discriminations et la promotion de la diversité.

Les principaux acteurs publics régionaux sont le VDAB, le FOREM et ACTIRIS qui sont les intermédiaires entre les employeurs et les demandeurs d’emploi.

Ils disposent chacun de leur propre service de médiation ou d’une procédure interne de dépôt de plaintes permettant aux demandeurs d’emploi d’introduire un signalement pour discrimination à l’encontre de clients (candidat-employeurs) ou du personnel du bureau de placement.

Seul ou en collaboration avec les services régionaux d’emploi, un service public est chargé de combattre toute forme de discrimination dont peuvent être victimes les personnes vivant en Belgique et notamment les travailleurs étrangers: c’est le Centre interfédéral pour l’Égalité des chances (UNIA). Le Centre est interpellé quotidiennement sur des situations de discrimination ou de non respect des droits fondamentaux des étrangers sur le territoire.

La qualité d’écoute de ces demandes, dès le premier contact, est essentielle pour pouvoir, par la suite, y apporter le traitement adéquat. Une bonne partie de ces demandes sont des demandes d’information auxquelles le Centre peut répondre rapidement ou pour lesquelles il peut renvoyer le demandeur vers d’autres services publics ou associations. Mais d’autres interpellations parmi lesquelles des conflits entre employeur et employé nécessitent des interventions plus importantes.

Les données régionales qui suivent sont extraites du site du Centre interfédéral pour l’Égalité des chances (UNIA).

En région Flamande

En 2008, le Centre et le VDAB ont conclu une convention de collaboration sur base de laquelle le Centre et les gestionnaires des plaintes et de la diversité du VDAB collaborent régulièrement.

En Région de Bruxelles Capitale

En Région bruxelloise, le Centre travaille en partenariat avec le Service Diversité d’Actiris. Ce partenariat porte autant sur la gestion de signalements individuels que sur la politique de diversité.

Actiris est l’organisme public de placement en Région bruxelloise compétent pour les questions des demandeurs d’emploi concernant la discrimination sur le marché de l’emploi à Bruxelles. En outre, le Service Diversité d’Actiris offre un service d’accompagnement des entreprises dans le cadre de la politique de diversité que ces dernières souhaiteraient mener au sein de leur entreprise.

En Wallonie

La collaboration avec le bureau de placement wallon, le Forem, s’inscrit notamment dans le cadre des protocoles de collaboration entre la Wallonie et le Centre en matière de lutte contre les discriminations.

Pour toute question relative à la discrimination sur le marché de l'emploi en Wallonie, contacter le Forem, qui est l'organisme public de placement en Wallonie.

 

Centre interfédéral pour l’Égalité des chances (UNIA)

icon map-maker Rue Royale, 138 - 1000 Bruxelles

icon phone 32 (0)800/12 800 (ligne verte, gratuite)

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

icon website unia.be

Pour plus d’informations:

Dans cette fiche