Menu

Toutes nos fiches

28
Mer, Jui

Typographie

Avertissement

Les informations qui suivent ne concernent que l’organisation de l’enseignement en Communauté française de Belgique.

Pour ce qui concerne les établissements en Communauté flamande, il convient de consulter :

VLAAMS MINISTERIE VAN ONDERWIJS EN VORMING
Hendrik Consciencegebouw
icon map-maker Koning Albert II-laan 15 - 1210 Brussel

icon phone Infolijn Onderwijs : 1700

icon map-maker onderwijs.vlaanderen.be

L’enseignement de promotion sociale organise également de l’enseignement supérieur.

Pour plus d’informations à ce propos, voir: Fiche "L’enseignement de promotion sociale"

Généralités

Depuis le milieu des années 1990, le paysage de l’enseignement supérieur francophone n’a cessé de changer.

Diverses réformes communautaires, nationales et internationales ont modifié les programmes et la taille des institutions. Depuis 2004, le processus de Bolognetip a eu de nombreuses implications sur l’enseignement supérieur. Il a facilité la mobilité étudiante et amélioré la comparabilité entre établissements au niveau belge et européen. Il a, par ailleurs, suscité la mise en place d’une nouvelle réforme de l’enseignement supérieur (universitaire et non-universitaire).

Le 16/10/2013 a été voté le décret paysage. Il vise à mieux organiser l’enseignement supérieur et à permettre une meilleure collaboration entre institutions. Destiné à entrer progressivement en vigueur dès septembre 2014, il établit une organisation générale commune à tous les établissements du supérieur : universités, hautes écoles, écoles artistiques et de promotion sociale.

Dans ce cadre, il crée une Académie unique de Recherche et d'Enseignement Supérieur (ARES), conçue comme le véritable organe de pilotage de l'enseignement supérieur en Fédération.

L'enseignement supérieur est articulé autour de 2 cycles :
  • les bacheliers (1ier cycle)
  • les masters (2ième cycle)

nota Bene NB; un 3ième cycle, le doctorat, est proposé dans les universités et les hautes écoles de type long.

Il existe une grande diversité dans l’offre proposée. L’étudiant a la possibilité de s’orienter vers des formations soit courtes, soit longues.

fotolia_5584354_Subscription_L.jpg

Ces formations sont proposées dans différents établissements classés selon l’enseignement qu’ils organisent :
  • l’enseignement universitaire; ou
  • l’enseignement supérieur hors université.

Pour plus d’informations : voir la brochure Go4Sup - Enseignement Supérieur : Mode d’emploi

L’enseignement supérieur hors université

Il est proposé dans 20 Hautes écoles, 7 Instituts supérieurs d’Architecture ainsi que 17 écoles supérieures des Arts.

Les Hautes écoles organisent un enseignement supérieur de type court et de type long. Les études sont classées en huit catégories : Agronomique, Arts appliqués, économique, Paramédicale, Pédagogique, Sociale, Technique, Traduction et Interprétation.

Les écoles supérieures des Arts proposent également un enseignement supérieur de type court et de type long. Ces écoles préparent à l’ensemble des disciplines artistiques dans quatre domaines d’études : Arts plastiques, visuels et de l’espace; Musique; Théâtre et arts de la parole; Arts du spectacle, techniques de diffusion et de communication.

Les Instituts supérieurs d’Architecture offrent un enseignement supérieur de type long qui prépare au métier d’Architecte.

Les formations de type court

Les formations de type court sont organisées en un seul cycle sanctionné par le grade académique de bachelier. Elles comprennent de 180 à 240 crédits qui peuvent être acquis respectivement en trois ou, exceptionnellement, quatre années d’études. Ces formations sont à la fois pratiques et théoriques et mènent souvent directement à l’exercice d’un métier spécifique. Certaines Hautes écoles offrent en outre une année de spécialisation à l’issue du 1ier cycle.

L’enseignement supérieur de type long

L’enseignement supérieur de type long est organisé en deux cycles :

Le 1ier cycle comprend 180 crédits qui peuvent être acquis en trois années d’études. Il conduit au diplôme de bachelier.

Le 2ième cycle comprend 60 ou 120 crédits qui peuvent être acquis respectivement en une ou deux années d’études au moins et mène au diplôme de master. Une année d’études est composée de 60 crédits.

L’Enseignement universitaire

Il existe six universités en Communauté française de Belgique.

Les études de 1ier cycle ont une durée de 3 ans (180 crédits). Elles conduisent au diplôme de bachelier.

Les études de 2ième cycle mènent au diplôme de :

  • master après 1 an (60 crédits) ou 2 ans (120 crédits);
  • médecin vétérinaire après 3 ans (180 crédits);
  • médecin après 4 ans (240 crédits).

Les études de 3ième cycle mènent au doctorat.

Pour plus d’information sur les universités voir : enseignement.be

Pour les coordonnées des universités voir : Annuaire des établissements d'enseignement supérieur

Les Conditions d’accès à l’enseignement supérieur

Le certificat d’études secondaires supérieures (CESS) permet l’accès à toutes les études supérieures, quelle que soit l’option suivie dans le secondaire.

Il y a quelques exceptions à cette règle :
  • Pour entamer des études d’ingénieur civil à l’Université, il faut passer un examen d’entrée qui vérifie les connaissances en mathématiques. Cet examen est organisé en juin et en septembre.
  • Pour s’inscrire dans l’enseignement supérieur artistique, il faut passer une épreuve d’admission qui vérifie les capacités de l’étudiant à suivre avec fruit les études dans ce secteur. Les épreuves d’admission commencent généralement le 1ier septembre, mais il est nécessaire de s’inscrire avant cette date.
  • Pour entamer des études de médecine, il faut passer un test d'orientation (commun aux 5 universités francophones). Ce test, obligatoiretip mais non contraignanttip, a pour objectif d’évaluer la maîtrise des aptitudes et compétences (prérequis) nécessaires pour aborder les enseignements de la 1ère année de médecine. Ce test est organisé simultanément, dans les 5 universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles, une première fois durant la première quinzaine de juillet et une seconde fois durant la première quinzaine de septembre.

Le décret du 9 juillet 2015 instaure également un concours auxquels les étudiants en médecine devront participer pour avoir accès à la suite des études.

La procédure d’admissiontip

Pour entamer ou poursuivre des études supérieures en Communauté française de Belgique, l’étudiant porteur d’un diplôme étranger doit, préalablement à son inscription, passer par la procédure d’admission. Pour ce faire, il constituera un dossier d’admission dont la composition est déterminée par les établissements d’enseignement supérieur.

Au terme de l’analyse du dossier, un avis est remis. Si cet avis est favorable, il contiendra une autorisation d’inscription.

Un des documents essentiels du dossier d’admission est l’équivalence du diplôme étranger. Avant d’introduire ce dossier, il faut donc faire une demande d’équivalence (du diplôme secondaire en cas d’admission au premier cycle et fréquemment du deuxième cycle ou équivalence complète ou partielle du diplôme d’études supérieures en cas d’admission aux deuxième et troisième cycles) - voir fiche "les équivalences de diplôme".

Par ailleurs, il est à noter que généralement, une inscription n’est possible que si l’étudiant apporte la preuve d’une connaissance suffisante de la langue française, à l’exception des Ecoles supérieures des Arts où cette disposition n’est pas requise et des Instituts supérieurs d’architecture où cette disposition n’est pas mise en œuvre.tip

Si le diplôme est délivré dans un pays où la langue d’enseignement n’est pas le français

Dans ce cas, la personne devra réussir l’examen de maîtrise de la langue française pour pouvoir poursuivre des études dans l’enseignement supérieur en Communauté française ou introduire d’autres preuves (voir article 108 du décret Paysage).

Cet examen (payant) est organisé par les Universités ou Hautes écoles.tip

nota Bene NB; certains établissements organisent, durant les vacances scolaires ou durant toute l’année académique, des cours de langue française à destination des étudiants étrangers qui rencontrent des difficultés dans l’apprentissage de cette langue.

Tout renseignement peut être obtenu auprès des services d’inscription des établissements.

Aspects financiers

Chaque année, l’étudiant est tenu d’acquitter un droit d’inscription (minerval) dans l’institution d’enseignement supérieur de son choix. Le montant de ce minerval diffère selon les établissements et le type de formation suivie.

A titre indicatif, pour l’année 2012-2013, le minerval a été fixé à 834 € pour des études à l’université. Des possibilités de réductions existent pour les étudiants de "condition modeste" (374€) et boursiers (0 €).

Par ailleurs, dans les Hautes écoles, et les Ecoles supérieures des Arts, un droit d’inscription complémentaire (DIC) est souvent demandé. C’est une somme que l’étudiant doit payer en plus du minerval officiel. Ce droit d’inscription est fixé par un décret du 20 juillet 2005 qui plafonne les DIC.

Attention Attention; nn plus des droits d’inscription ordinaires, certains étudiants étrangers (ressortissants d’un pays hors Union européenne ET qui ne sont pas considérés comme "étudiants assimilés aux étudiants belges") doivent s’acquitter de droits d’inscriptions spécifiques (l’étudiant étranger n’étant pas financé par la Communauté française). Le montant des droits d’inscriptions spécifiques (DIS) varie en fonction du pays dont l’étudiant est originaire et des études auxquelles il souhaite s’inscrire.

Ces droits, dont le montant est fixé par chaque Université et qui varient en fonction de l’orientation d’études choisie, ne peuvent excéder 5 fois le montant du droit d’inscription.

Pour plus d’informations sur les frais d’inscription dans l’enseignement supérieur voir : enseignement.be

L’allocation d’études

L’allocation d’études, plus communément appelée "bourse d’études" est une aide financière octroyée par la Communauté française aux étudiants de condition peu aisée.

Le montant de l’allocation est calculé en fonction des revenus et du nombre de personne(s) à charge. Est également pris en compte le fait que l’étudiant soit externe ou interne, qu’il bénéficie ou non d’allocations familiales, qu’il soit ou non en dernière année, qu’il habite ou non à plus de 20km de son établissement d’enseignement.

La date limite d’introduction d’une demande d’allocation d’études est fixée au 31 octobre de l’année académique en cours. Les formulaires de demande peuvent être obtenus dans les établissements scolaires, les bureaux régionaux d’allocations d’études, les centres Infor Jeunes, etc.

Pour plus d’informations:

Service des allocations et prêts d’études aux familles

icon phone 32 (0)2 413 37 37

icon siteweb allocations-etudes.cfwb.be ou enseignement.be

Services sociaux

Un service social est présent dans chaque institution d’enseignement supérieur afin de venir en aide aux étudiants qui rencontrent des difficultés financières. Il agit en toute confidentialité. Il peut, par exemple, accorder des prêts voire des aides financières non remboursables pour des questions de loyer, de transport...

Les transportstip

Les étudiants de moins de 24 ans bénéficient d’une réduction de 50% sur leur abonnement TEC (Région wallonne) ou STIB (Région bruxelloise). Une réduction qui s’ajoute aux ristournes éventuellement déjà attribuées (familles nombreuses,…) et qui s’applique à TOUS les enfants d’une même famille pour autant qu’ils fréquentent un établissement organisé ou subventionné par la Communauté française.

Cette réduction est directement accordée lors de l’achat de l’abonnement auprès du TEC ou de la STIB. Pour en bénéficier, les élèves concernés doivent simplement fournir une attestation d’inscription signée par la direction de leur école.

Les passerelles entre établissements

Des possibilités de réorientation du parcours d’études existent mais doivent faire l’objet d’une demande d’admission personnalisée à l’établissement concerné.

Pour plus de renseignements : enseignement.be - réorientation : les passerelles

Le programme d’échanges ERASMUS

L’enseignement supérieur de la Communauté française est inscrit dans un modèle européen commun. Ainsi, grâce au programme d’échanges ERASMUS, il est possible de faire une partie de ses études dans un pays européen ou dans une autre communauté linguistique.

fotolia_6555807_Subscription_XL.jpg

Pour plus d’informations concernant ERASMUS voir :

Comment choisir ses études? Quelques conseils

  • Prendre le temps de réfléchir;
  • s’informer, en parler
  • Lire les programmes de cours;
  • ne pas hésiter à poser des questions
  • visiter les établissements
  • Participer aux cours préparatoires : Certains établissements organisent des cours de préparation aux études supérieures durant les congés scolaires. C’est souvent l’occasion de rafraîchir les acquis du secondaire avant une première entrée dans le supérieur.
  • Si l’on se rend compte, après son inscription dans un établissement, que les études choisies ne conviennent pas, il est préférable de se réorienter ou, le cas échéant, se désinscrire rapidement (en tout cas, avant le 1ier décembre), afin que l’année ne soit pas considérée comme une année échouée.

Pour la liste des établissements d’enseignement supérieur voir : enseignement.be

Pour plus d’informations sur les études

Le Service d’Information sur les Études et les Professions (SIEP)

Il a pour mission de mettre à disposition toute l’information sur les études, les formations et les professions.

Le SIEP est composé de 5 centres
SIEP Bruxelles
icon map-maker Rue de la Poste, 109-111 - 1030 Bruxelles.

icon phone 32 (0)2/640 08 32

icon fax 32 (0)2/646 80 08

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture :

  • Mardi : 9h à 17h sans interruption
  • du mercredi au vendredi : 9h à 12h et de 14h à 17h
  • Fermé le lundi toute la journée (sauf sur rendez-vous)

 

SIEP Mons
icon map-makerChaussée de Binche, n°101 – Bloc C – 7000 Mons

icon phone 32 (0)65/33 48 22

icon fax 32 (0)65/33 99 83

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture :

  • Mardi, jeudi, vendredi : 10h à 12h et de 13h à 17h
  • mercredi : 12h à 17h
  • Fermé le lundi toute la journée et le mercredi matin

 

SIEP Namur
icon map-maker Rue Joseph Saintraint, 12 - 5000 Namur.

icon phone 32 (0)81/25 14 00

icon fax 32 (0)81/24 10 69

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture :

  • du mardi et vendredi : 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30
  • mercredi de 9h à 16h30
  • jeudi de 9hà 12h30 et de 13h30 à 17h30
  • (consultation, information, accès gratuit Internet)
  • Fermé le lundi toute la journée

 

SIEP Charleroi
icon map-maker Boulevard P. Janson, 51 - 6000 Charleroi.

icon phone 32 (0)71/33 12 06

icon fax 32 (0)71/30 11 59

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture :

  • du mardi au vendredi : 10h à 12h30 et de 13h à 17h
  • Fermé le lundi toute la journée (sauf sur rendez-vous)

 

SIEP Liège
icon map-makerRue Saint-Gilles, 26 - 4000 Liège.

icon phone 32 (0)4/222 08 78

icon fax 32 (0)4/221 04 44

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture :

  • du mardi au vendredi : 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
  • (permanence téléphonique, consultation, information, accès gratuit Internet)
  • Fermé le lundi toute la journée

 

SIEP Libramont
icon map-maker Grand-Rue 39A - 6800 Libramont-Chevigny

icon phone 32 (0)61/21 32 21

icon fax 32 (0)61/21 22 46

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture :

  • du mardi au jeudi : 12h à 17h
  • Fermé le lundi et le vendredi

 

SIEP Wavre
icon map-maker Rue de Flandre, 13 – 1300 Wavre

icon phone 32 (0)10/47 10 80

icon fax 32 (0)10/24 70 61

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture :

  • mardi, mercredi et jeudi de 12h à 17h

 

SIEP Mouscron
icon map-maker Passage Saint-Barthélemy 31 (Place Kasiers, Rénovation Urbaine) - 7700 Mouscron

icon phone 32 (0)56/33 69 48

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture :

  • mardi : 13h à 17h
  • mercredi : 10h à 17h (sans interruption)
  • jeudi : 13h à 17h

 

Point Info Marolles

"Les Ateliers des Tanneurs"
icon map-maker Rue des Tanneurs 60A -1000 Bruxelles

icon phone 32 (0)2/213 86 80

icon envelope pim@siep.b

Ouverture :

  • Tous les mercredis de 14h à 17h

 

Centre d’Information et d’Orientation (CIO)

Il s’agit du centre d’orientation de l’Université Catholique de Louvain (UCL)

icon map-maker Rue Paulin Ladeuze, 3 - 1348 Louvain-la-Neuve

à 5 minutes à pied de la gare de LLN (près de la Gd-Place) - accès voiture : parking Grand-Place

icon siteweb uclouvain.be

Ouvert :

  • du lundi au jeudi de 13 à 17h toute l’année (sauf entre Noël et Nouvel An)

 

Laboratoire d’Ergologie appliquée asbl

Il fournit des informations sur les métiers et les études et s’adresse à toute personne en questionnement professionnel, qui recherche une aide rapide et ciblée en un ou deux entretiens.

nota Bene NB; consultation gratuite pour les demandeurs d’emploi et les personnes émargeant du CPAS.

Les équipes et les locaux du Laboratoire d’Ergologie sont accessibles au public sur rendez-vous tous les jours ouvrables de 9 à 17h.

icon map-maker 39 Bd du Triomphe - 1160 Bruxelles

icon phone 32 (0)2/648 75 59

icon fax 32 (0)2/640 84 14

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

icon siteweb ergologie.org

Dans cette fiche