Menu

Toutes nos fiches

23
Jeu, Fév

Typographie

L’installation de l’eau, du gaz et de l’électricité

Lors de l’emménagement, le locataire devra:

  • soit demander aux compagnies de distribution l’ouverture des compteurs d’eau, de gaz et d’électricité;
  • soit faire le transfert des compteurs avec les occupants précédents du logement via un formulaire généralement téléchargeable sur le site des compagnies de distribution.

Dans les deux cas, le locataire relèvera les index de tous les compteurs ainsi que les numéros des compteurs.

L’électricité et le gaz

Depuis le 1er janvier 2007, le locataire peut choisir son fournisseur d’énergie. Il n’est donc pas obligé, dans le cas d’un transfert de compteurs, de rester chez le fournisseur des occupants précédents du logement.

S’il ne signe aucun contrat, un "fournisseur par défaut" sera désigné pour lui.

Pour comparer les différents fournisseurs et leurs offres de prix, le locataire peut contacter en fonction de la région dans laquelle il habite:

 

Région Bruxelles-Capitale

Le Régulateur Bruxellois pour l'Energie (BRUGEL)

icon map-maker Av. des Arts,46/bte 14 - 1000 Bruxelles

icon phone +32 (0)800/97 198

pencil de 9h à 12h en semaine

icon website brugel.be

 

Région wallonne

La Commission wallonne pour l’énergie (CWaPE)

icon map-maker Route de Louvain-La-Neuve, 4, bte 12 - 5001 BELGRADE (Namur)

icon phone +32 (0)81/33 08 80

icon fax +32 (0)81/33 08 11

icon website cwape.be

 

Région flamande

Vlaamse REGULATOR VAN de Electriciteits- en Gasmarkt (VREG)
Graaf de Ferrarisgebouw

icon map-maker Koning Albert II-laan 20 bus 19 - 1000 Brussel

icon phone1700 (numéro gratuit)

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

icon website vreg.be

 

Multimedia Contact Center van de FOD Economie

icon map-maker Vooruitgangsstraat 50 - 1210 Brussel

icon phone +32 (0)800 120 33 (numéro gratuit)

icon fax +32 (0)800 120 57 (numéro gratuit)

icon envelope Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

L’eau

fotolia_5807979_Subscription_L.jpg

Si le logement a un compteur individuel: le locataire doit contacter la compagnie distributrice d’eau afin de connaître la procédure à suivre et recevoir le formulaire nécessaire à l’ouverture du compteur d’eau.

S’il n’y a qu’un seul compteur pour tout le bâtiment (au nom du propriétaire ou de la copropiété): le locataire ne devra faire aucune démarche. Mais, il devra relever la consommation indiquée sur le compteur (= relever l’index, c’est-à-dire les chiffres indiqués sur le compteur) au moment où il commence à occuper le logement. Il devra faire de même quand il cessera d’occuper le logement. Par ailleurs, le locataire devra demander au propriétaire la façon dont la consommation d’eau est calculée. Généralement, le propriétaire demande une provision pour la consommation d’eau.

Au niveau des tarifications, le prix varie d’une région à l’autre et est fonction de la consommation globale : plus on consomme au sein d’un même logement et plus le prix au m3 sera élevé.

En fonction de la région où il habite, le locataire doit s’adresser à :

 

Région Bruxelles-Capitale

Intercommunale bruxelloise de distribution et d'assainissement d'eau (IBDE)
Hydrobru

icon map-maker Boulevard de l'Impératrice, 17-19 - 1000 Bruxelles

icon phone +32 (0)02/518 81 11

icon website Hydrobru (ibde.be)

 

Région wallonne

La distribution de l’eau en Wallonie se fait par l’intermédiaire d’environ 90 compagnies. Il faut demander à la commune ou au propriétaire quelle est la compagnie qui distribue l’eau.

Une bonne partie de la Wallonie (+ de 200 communes) est desservie par:

La SWDE (Société wallonne de Distribution d’Eau)

icon map-maker BP515 - 1400 Nivelles

icon phone+32 (0)87 87 87 87 (pour les francophones)

icon phone+32 (0)87 87 87 88 (pour les germanophones)

icon phone+32 (0)87 87 87 89 (pour les néerlandophones)

pencil Du lundi au vendredi, de 8h à 17h00, pendant les jours ouvrables.

icon website swde.be

 

Région flamande

Les trois principaux fournisseurs sont:

Pidpa (Province d’Anvers)

icon phone +32 (0)800 90 300

icon website pidpa.be [Nl]

 

De Tussengemeentelijke Maatschappij der Vlaanderen voor Watervoorziening (TMVW - actief in Oost- en West-Vlaanderen)

icon phone +32 (0)78/35 35 99

icon website farys.be [Nl]

 

De watergroep (actief in de provincies Limburg, Vlaams-Brabant en Oost- en West Vlaanderen)
Siège central:

icon phone +32 (0)2/238 94 11

icon website dewatergroep.be [Nl]

 

conseil Conseil;

  • de manière générale, il est toujours préférable de garder une copie de tous les formulaires complétés et transmis aux sociétés de distribution.
  • le locataire doit bien vérifier que les chiffres que le propriétaire (ou le locataire précédent du logement) a inscrit dans le formulaire correspondent exactement aux chiffres qu’il lit sur le compteur. C’est, en effet, sur base de ces chiffres que sa consommation sera calculée.

Le chauffage

fotolia_977480_Subscription_L.jpg

Dans la plupart des cas, il n’est pas possible de choisir le type de chauffage à utiliser. Il sera déjà installé dans le logement ou les tuyaux de branchements seront prévus.

En effet, la loi prévoit que le logement doit être équipé des moyens de chauffage suffisants, en bon état ou d’avoir la possibilité de placer ou raccorder des appareils à une cheminée d’évacuation.

Il existe différents types de chauffage:

Le chauffage central

Le chauffage central est un mode de chauffage avec lequel on peut chauffer les différentes pièces d’un logement ou d'un immeuble à partir d'un seul générateur de chaleur qu’on appelle communément chaudière. Celle-ci peut être au gaz, au mazout ou (plus rarement car très cher) à l’électricité. Le chauffage central requiert l’utilisation de radiateurs.

Si la chaudière est commune à plusieurs logements, le calcul de la consommation individuelle se fait avec des calorimètres (petits thermomètres collés aux radiateurs contenant un liquide particulier qui s’évapore avec la chaleur). Les calorimètres sont relevés lorsque le locataire entre dans le logement (quand il reçoit les clés) et lorsqu’il le quitte (déménage) et, en général, une fois par an.

S’il n’y a pas de calorimètres, le locataire doit demander au propriétaire le mode de calcul de la consommation de chauffage.
Si le logement dispose d’une chaudière individuelle, le locataire peut gérer sa consommation directement auprès de la compagnie de distribution qui lui adressera une facture.

 

Le chauffage avec convecteurs à gaz

Le logement peut être loué avec ou sans les convecteurs. Dans ce dernier cas, le locataire doit les apporter lui-même.

Il peut acheter les convecteurs dans des magasins spécialisés, soit neufs, soit d’occasion. Il ne doit pas oublier de demander une garantie de bon état de l’appareil. Ils peuvent aussi être achetés (neufs ou d’occasion) à la compagnie de distribution de gaz. Cette solution est un peu plus chère mais plus sûre étant donné que la compagnie vérifie les appareils avant de les vendre et qu’elle fournit toujours une garantie de bon fonctionnement de l’appareil. La compagnie peut également les louer ou faire une location-achat (au bout de 3 ans l’appareil appartient au locataire).

Le propriétaire est obligé de prévoir une arrivée de gaz en bon état et sans danger (tuyaux en cuivre avec robinet au bout) et il doit y avoir une cheminée pour raccorder les appareils.

Si le locataire a des doutes concernant l’état de l’installation, il est préférable qu’il demande à la compagnie de distribution d’envoyer un agent pour la vérifier.

Attention Attention; il devra payer le déplacement de l’agent.

Si le locataire doit lui-même faire installer les convecteurs, il est important qu’il demande à une personne ou à un service compétent de le faire. Une installation défectueuse, et une fuite de gaz peuvent être très dangereuses.

Dans les petits immeubles, il est très courant que les appartements disposent d’une chaudière individuelle au gaz. Dans ce cas, ce sont les occupants du logement qui payent le fournisseur de gaz, qui, chaque année, effectue un relevé et adapte, le cas échéant, la provision en fonction de leur consommation.

Le chauffage au charbon

Parfois, les anciens logements ont encore des chauffages à charbon. Les appareils de chauffage peuvent être fournis par le propriétaire ou doivent être acquis par le locataire (attention: ils sont difficiles à trouver et la garantie de bon état est indispensable).

Attention Attention; il faut être très prudent lors de l’utilisation de l’appareil. Il peut être dangereux à cause des gaz brûlés qui pourraient s’en dégager.

Les chauffages d’appoint

Poêles à pétrole ou à bonbonne butane/propane (avec flamme apparente)

Les poêles à pétrole ou à bonbonne sont très dangereux (ils brûlent très rapidement l’oxygène de la pièce et risquent donc de provoquer la mort par asphyxie) et donc à éviter. Toutefois, si le locataire n’a pas d’autre solution, il doit impérativement aérer constamment la pièce où l’appareil se trouve et ne l’utiliser que pour des périodes très courtes.

Chauffage électrique

Le chauffage électrique est utilisé le plus souvent dans la salle de bain.

Il faut être prudent avec l’utilisation des appareils de chauffage électrique et les mettre le plus loin possible d’un point d’eau afin d’éviter les risques d’électrocution.

attention Attention; ces appareils consomment beaucoup d’énergie. Leur coût d’utilisation est très élevé.

Le déménagement

fotolia_5334720_Subscription_XL.jpg

Lorsque l’on quitte un logement, il faut:

  • faire le relevé des compteurs et soit, demander à les fermer, soit faire le transfert avec les nouveaux occupants s’ils sont connus;
  • faire suivre son courrier à la nouvelle adresse: pour cela il faut remplir un formulaire spécial (à demander à la poste) et le déposer à la poste au moins 4 jours avant le déménagement. La poste enverra le courrier à la nouvelle adresse pendant 6 mois. Il s’agit d’un service payant (Do My Move: bpost.be - do my move);
  • ne pas oublier de prévenir du changement d’adresse (selon les cas): sa mutuelle, son employeur, son bureau de chômage, le registre de commerce, la TVA, l’école des enfants...
  • si on a le téléphone, demander le transfert de ligne.

Lorsque l’on arrive dans un logement, il faut:

  • se présenter au guichet "Population" de l’administration communale de la commune où se trouve le logement et ce, dans un délai de 8 jours à partir de la date du déménagement.

    nota bene NB;  les cartes d’identité ou de séjour à puce électronique ne sont pas renouvelées lors du déménagement mais l’adresse est modifiée dans les informations contenues par la puce.

  • si l’on possède une voiture ou une moto, il faut également se présenter à l’administration communale de la commune où se trouve le logement afin de faire modifier la carte d’immatriculation (carte grise) au plus tard 15 jours à partir de la date du déménagement.

Pour le jour du déménagement, il faut:

  • demander à la police communale (de votre ancien et de votre nouveau logement) de réserver la place devant votre logement pour le véhicule de déménagement. Il faut payer pour cette réservation et le tarif varie d’une commune à l’autre. Si on bloque la place sans autorisation, on risque d’avoir une amende.

Avant le jour du déménagement, il faut vérifier dans le nouveau logement si:

  • les escaliers sont suffisamment larges pour faire passer tous les meubles;
  • on peut utiliser l’ascenseur pour le déménagement;
  • il faut prévoir un élévateur pour monter les meubles et les entrer par la fenêtre.

L’ameublement

L’ameublement est indispensable, non seulement pour avoir un minimum de confort, mais aussi pour pouvoir prouver aux autorités que l’on a bien établi sa résidence dans le logement loué.

Il est possible de se procurer des meubles (frigo, cuisinière, meubles, vaisselle...) à des prix très bas ou inférieurs au prix du marché sur internet (kapaza ou 2ememain.be) ou dans différents magasins de seconde main tels que:

 

Les Petits Riens: Magasin central (Bruxelles et Wallonie)

icon websitepetitsriens.be

icon website Liste des magasins: petitsriens.be - boutiques

 

La Poudrière - Emmaüs (Bruxelles et Wallonie)

icon map-maker Rue de la poudrière, 64 - 1000 Bruxelles

icon phone +32 (0)2/523 80 45

 

icon map-maker Rue Neuve Chaussée, 80/82 - 7600 Péruwelz

icon phone +32 (0)69/77 43 44

 

En Flandre

DE KRINGWINKEL

icon website dekringwinkel.be

 

Prime d’installation

Lorsqu’on était sans logement avant de s’installer dans un (nouveau) logement, il est possible de bénéficier d’une prime d’installation de 984 € du CPAS sous certaines conditions: avoir vécu à la rue, dans un squat ou dans une maison d’accueil ou un logement de transit, avoir été hébergé provisoirement chez quelqu’un ou avoir été habitant de camping.

Il faut pour ce faire bénéficier du revenu d’intégration du CPAS (RIS) ou d’une aide sociale équivalente (ERIS), d’une allocation de chômage ou d’invalidité ou tout autre revenu à charge de la sécurité sociale ou d’un revenu garanti aux personnes âgées (RGPA) ou une garantie de revenus aux personnes âgées (GRAPA). Les personnes ne recevant aucun de ces revenus mais dont les revenus sont inférieurs à 1043 €/mois peuvent également bénéficier de cette prime.

Il faut introduire une demande auprès du CPAS de la commune dans laquelle se trouve le (nouveau) logement, qui évalue dans le mois la demande. Les demandeurs d'asile n'ont pas droit à cette prime (mais éventuellement à une intervention dans les frais de logement).

Remarque: on ne peut faire la demande d’une prime à l’installation qu’une seule fois dans sa vie.

Plus d’infos : ocmw-info-cpas.be - Qui peut bénéficier de la prime d’installation ?

Aide financière lorsque l’on quitte un logement insalubre

Il existe des aides pour les personnes qui quittent un logement insalubre ou inadapté pour un logement salubre ou mieux adapté. Pour les personnes vivant dans la:

 

Région de Bruxelles Capitale

Les allocations de relogement

Les Allocations de relogement sont une aide financière pour les ménages qui quittent un logement insalubre pour un logement salubre ou mieux adapté (c’est-à-dire qui possède le nombre de chambres suffisant aux occupants du logement).

Conditions
  • cette aide est accordée pour une durée déterminée: pour 2 périodes de 5 ans;
  • pour bénéficier de cette aide, le nouveau logement doit répondre à des conditions strictes fixées par la loi.

Attention Attention ; C’est une procédure qui peut durer assez longtemps

À qui s’adresser pour faire une demande?
  • aux services d’aide au logement des associations, ou
  • au Centre d’Information sur le Logement (C.I.L.)
    Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale
    Centre des Communications du Nord (Gare du Nord)

    icon map-maker Rue du Progrès, 80 (Niveau 1 et demi) - 1030 Bruxelles

    icon phone +32 (0)800/40 400 (gratuit)

    pencilPermanence "accueil": les mardi et jeudi entre 14h00 et 16h00

 

Région wallonne

L’ "ADEL" tip

L’allocation de déménagement et loyer (ADEL) est une aide financière liée au logement qui est destinée aux personnes qui se trouvent dans l’une des trois situations suivantes:

  • si elles évacuent un logement reconnu inhabitable ou surpeuplé pour prendre en location un logement salubre;
  • si elles sont handicapées ou ont un enfant à charge handicapé et qu’elles quittent un logement inadapté pour louer un logement salubre et adapté;
  • si elles sont sans-abri et deviennent locataires d’un logement salubre.
Conditions:
Pour bénéficier de cette aide, il faut:
  • être âgé de 18 ans au moins ou être mineur émancipé;
  • ne pas être propriétaire ou usufruitier de la totalité d’un logement ou le devenir (sauf s’il s’agit d’un logement non améliorable ou inhabitable);
  • répondre à des conditions de revenus;
  • que le logement pris en location réponde à certaines conditions;
  • prendre un certain nombre d’engagements.
À qui s’adresser?

 

Région flamande

fotolia_4946265_Subscription_XL.jpg

Dans cette fiche