Menu

Toutes nos fiches

20
Ven, Jan

Typographie

L’eau, le gaz, l’électricité peuvent engendrer des coûts élevés, voire très élevés. Il est important de contrôler mais aussi d’essayer de réduire ses factures et ses consommations. Voici quelques conseils.

Le chauffage

Quelques recommandations pour économiser en matière de chauffage :

  • Chauffer assez, mais pas trop.
  • Ne chauffer que les pièces où l’on se trouve.
  • Quand on aère le logement, couper le chauffage.
  • Si l'on a froid, mettre un pull plutôt que monter le chauffage.
  • Utiliser le moins possible les chauffages électriques d’appoint (ils consomment beaucoup d’électricité et coûtent donc très cher).
  • Isoler autant que possible le logement.
  • Quand on quitte le logement, diminuer le chauffage.
  • Nettoyer régulièrement les convecteurs. Dépoussiérés, ils fonctionnent mieux.
  • Les rideaux ne doivent pas couvrir le chauffage (perte de chaleur et risque d’incendie).
  • Durant la nuit, ne pas baisser le chauffage à moins de 16-17°. Autrement, il faudra trop d’énergie le matin pour réchauffer la maison.
  • Éviter de sécher du linge mouillé sur les radiateurs (risque d’incendie sur un convecteur ou un chauffage électrique).
  • Isoler le mur derrière le radiateur au moyen d’un panneau isolant recouvert d’aluminium.
  • En hiver, purger (= vider l’air) les radiateurs et dépoussiérer les convecteurs.

Le gaz et l’électricité

Quelques recommandations en matière de consommation de gaz et d’électricité :

  • Éteindre les lumières quand on quitte une pièce ou son logement.
  • Utiliser des ampoules économiques ou des tubes néons.
  • Éteindre la veilleuse des appareils (tv, vidéo) et débrancher les chargeurs (gsm, piles).
  • Régler le chauffe-eau sur 45° (cuisine et salle de bain).
  • Faire détartrer le chauffe-eau au moins tous les 2 ans. Le tartre augmente le temps nécessaire pour chauffer l’eau et cela consomme plus d’électricité.
  • Cuire à la casserole, avec un couvercle, dépense moins d’énergie que cuire au four.
  • Si on cuisine à l’électricité, utiliser une casserole de la taille des plaques pour éviter la perte d’énergie et éteindre la plaque avant la fin de la cuisson.
  • Une cuisinière au gaz consomme deux fois moins d’énergie qu’une cuisinière électrique.
  • Ne pas installer le frigo à côté d’une source de chaleur (radiateur, cuisinière)
  • Nettoyer la grille à l’arrière du frigo pour éviter qu’elle ne surchauffe, ce qui augmente la consommation d’énergie.
  • Le frigo et le surgélateur doivent être régulièrement dégivrés. La consommation d’électricité double à partir de 4 mm de givre.

Pour éviter le givre:

  • ne pas laisser la porte du frigo ouverte inutilement;
  • laisser refroidir les plats avant de les mettre au frigo.

nota bene NB;  les frigos de "classe A" sont plus chers à l’achat mais consomment moins d’énergie.

fotolia 18856350 Subsc fmt modif

L’eau

Quelques recommandations en matière de consommation d’eau :

  • Prendre plutôt des douches que des bains. L’eau d’un bain correspond à 3 douches courtes.
  • Bien fermer bien les robinets, si ceux-ci gouttent, changer les joints si nécessaire. Une chasse qui fuit peuvent perdre 3 à 4 litres d'eau par heure.
  • Faire tourner le lave-linge seulement quand il est rempli et utiliser les programmes courts à basse température (30° pour la couleur, 60° pour le blanc).
  • Placer une bouteille remplie d’eau dans le réservoir des toilettes pour diminuer le volume d’eau consommé à chaque fois que vous tirez la chasse.

robinet fuit

Les tarifs

En ce qui concerne les consommations d’énergie, il faut payer plusieurs choses:

  • une redevance annuelle ou abonnement, location de compteur: c’est une somme fixe que l’on paie chaque année en une fois quelle que soit la consommation;
  • un prix à l’unité consommée: ce que l’on paie dépend donc de ce que l’on a consommé;
  • une taxe ou cotisation: par exemple pour le déversement des eaux usagées (eau), cotisation de solidarité (gaz, électricité). Elle dépend aussi de ce que l’on a consommé.

Tarif social

Il s’agit de la diminution des tarifs pour l’électricité et le gaz, pour les personnes qui bénéficient d’un droit du CPAS, ou du SPF Sécurité Sociale Direction Générale Personnes Handicapées, ou de l’Office des Pensions (tel que défini dans la loi-programme du 27 avril 2007).

Depuis 2010, le tarif social est appliqué automatiquement. Cela veut dire que les personnes qui y ont droit ne doivent entamer aucune démarche à cette fin.

C’est le SPF Economie qui est en charge de communiquer, tous les trois mois aux fournisseurs d’énergie, la liste des clients pour lequel le tarif social doit être appliqué, pour quels points de raccordement (contrats) et pour combien de temps.

Possibilité pour le client de vérifier en ligne si le tarif social lui est automatiquement appliqué via le icon website creg.be

En cas de problème pour payer les factures

Risque de coupure d’énergie

En cas de non-paiement de la facture, le risque est grand d’avoir une coupure d’énergie. Toutefois, avant la coupure, la personne reçoit des "mises en demeure" afin de lui rappeler la dette qu’elle a vis-à-vis du fournisseur et l’inciter à payer. Ces documents sont envoyés par "courrier recommandé".

Par ailleurs, avant de couper l’énergie, le fournisseur d’énergie doit avertir le CPAS de la commune où habite la personne. Le CPAS doit alors prendre contact avec la personne et lui proposer son aide. La personne peut cependant refuser que le CPAS soit mis au courant de ses difficultés, mais elle devra, dans ce cas, se débrouiller seule et supporter les conséquences de sa décision.

Que faire en cas de problème de paiement de factures?

De manière générale, si l’on a des difficultés à payer ses factures, il convient de prendre rapidement contact avec la compagnie d’énergie et de négocier un plan de paiement (paiement en plusieurs fois par petites sommes).

Si le plan de paiement n’a pas été accepté ou que l’on n’arrive pas à le respecter, et afin de trouver une solution, il faut prendre rapidement contact avec soit:

  • un service de médiation de dettes;
  • un service social;
  • le CPAS de sa commune.

nota bene NB;  ceci ne doit cependant pas empêcher, si la consommation a été très élevée, de limiter ses consommations d’énergie en mettant en pratique les propositions reprises ci-dessus.

 

Dans cette fiche